Le CBD peut-il réduire les effets anxiogènes du THC ?

La consommation excessive de produits contenant du THC peut affecter dangereusement le cerveau. Cependant, le CBD peut remédier à cela. On a souvent affirmé que lorsque vous consommez du THC d’une façon excessive et que vous vous sentiez ensuite paranoïaque ou anxieux, il faut tout de suite le contrecarrer en consommant du CBD. Cette affirmation est, en effet, très populaire, et on peut se demander si elle est vraie. Plusieurs gens ont confirmé ce fait. Toutefois, il faut toujours rester prudent vu que les facteurs qui impactent sur le psychologique sont très nombreux. Ils peuvent notamment concerner l’anxiété, le stress, etc.

Le danger du THC

Le THC est le cannabinoïde provoquant l’effet psychoactif le plus spécifique du cannabis. Malgré les divers usages thérapeutiques, pour soulager les spasmes musculaires, les nausées et toutes autres douleurs, il est responsable de plusieurs effets secondaires. Parmi ces inconvénients, il y a la sécheresse des yeux et de la bouche, les maux de tête, les vertiges, la paranoïa ainsi que l’anxiété. De plus, les différences entre CBD et THC montrent que le THC est notamment un contenu qui augmente l’activité de certains récepteurs du système nerveux, ou un agoniste plus puissant sur d’autres composants. Cela est dû à la lenteur de sa décomposition, qui provoque des effets beaucoup plus graves.

Les bienfaits du CBD

Le cannabidiol, aussi connu sous le nom de CBD, représente un remède excellent pour combattre l’anxiété. Il est contenu dans la plupart des variétés de cannabis, cependant, ces dernières années, on a pu constater une forte augmentation des souches et des composants à forte teneur en CBD. Les différences entre CBD et THC sont nombreuses. Mais la principale différence réside dans le fait que le CBD n’est pas psychoactif. Lorsque ce dernier est destitué de son homologue THC, les effets psychoactifs et l’euphorie disparaissent. Le CBD possède des propriétés anti-inflammatoires, neuroprotectrices et antioxydantes.

Comment le CBD agit-il sur le THC

Les affections et les maladies caractérisées par des systèmes endocannabinoïdes hyperactifs ou sous-actifs sont nombreuses. Un cerveau atteint du Syndrome de Stress post-traumatiques ne produit par exemple qu’un faible taux d’anandamide, un endocannabinoïde naturel de même structure que celle du THC. C’est alors que l’introduction de sites récepteurs composés de cannabinoïdes va agir comme des endocannabinoïdes qui pourront corriger le manque et produire aussi un effet thérapeutique. Le CBD créé la signalisation des récepteurs en relation avec le THC, c’est la raison pour laquelle leur co- présence est très importante pour obtenir un effet thérapeutique. La capacité du CBD à retarder l’activité excessive des cannabinoïdes dans le système nerveux peut entraîner l’anxiété. C’est de cette façon que le CBD atténue les effets néfastes paranoïaques et anxieux provoqués par la consommation en excès de THC. Voilà donc comment se présentent en quelques mots, les différences entre CBD et THC.

Méditation au CBD : tous nos conseils pour un pur moment de sérénité
Quel est le potentiel du cannabidiol dans le traitement de la psychose ?